Principe du VIGIC

 

  • ’agent de l’opérateur ou prestataire de service utilise un badge sans contact ;
  • ce badge rechargeable transporte un droit d’accès limité dans le temps (date précise et plage horaire réduite), "signé" par un algorithme cryptographique à clé publique, dont les bi-clés sont spécifiques à chaque service. Ce badge ne contient pas de listes d’immeubles ;
  • en cas de perte ou de vol d’un badge sans contact, la faible durée de validité le rend très rapidement inutilisable ;
  • un dispositif de chargement chez l’opérateur, permet le rechargement des badges sans contact de ses personnels avec un droit d’accès régulièrement actualisé.
  • le gestionnaire d’immeubles, qui veut autoriser l’accès aux personnels d’un opérateur de service, déclare le service (mais pas les numéros de série des badges sans contact) dans sa serrure électronique par le biais d’une "carte service" à contact fournie par l’opérateur (carte renfermant la clé publique et le code du service).

Lors de la présentation du badge sans contact par les personnels du prestataire à l’entrée de l’immeuble, la serrure électronique Vigik vérifie que le service est bien déclaré auprès de celle-ci (donc autorisé à accéder à cet immeuble). Dans l’affirmative, la date et la plage horaire dans le badge sont contrôlées par la serrure ainsi que la signature numérique. Lorsque toutes les conditions sont remplies, l’électro-serrure de l’immeuble peut être commandée.

Le principe sécuritaire repose sur l’utilisation de fonctions mathématiques permettant d’authentifier les données à l’aide d’une signature numérique et ainsi d’interdire la falsification des données.

 

 

Pour installer un Systéme VIGIC dans votre immeuble ou un digicode ou encore un interphone n'hesitez pas à nous demandez conseil en cliquant ici